Alarme intrusion / Alarme anti intrusion

Alarme anti-intrusion : Définition

Un système d’alarme anti-intrusion a pour but de donner l’alerte dans le cas où des intrus pénètrent dans une maison. Des capteurs ou détecteurs de mouvement repèrent l’intrusion et déclenchent une alarme qui va faire fuir les voleurs et donner l’alerte aux alentours.

Alarme anti-intrusion : Pourquoi y recourir ?

Désormais, il est essentiel d’installer une alarme anti-intrusion chez soi au vu de la recrudescence des cambriolages et des tentatives d’intrusion en nette recrudescence. C’est pour cela que nj Secure vous propose son système d’alarme anti-intrusion pour vous prémunir contre les vols et les cambriolages.

ALARME ANTI-INTRUSION :

Alarme anti-intrusion : Composition

Un système d’alarme anti-intrusion est un système efficace pour protéger les biens et les personnes et serait apte à détecter toute entrée suspecte au domicile et la signaler rapidement grâce aux alarmes sonores et visuelles.

Un système d’alarme anti-intrusion se compose de :

  • Une centrale d’alarme anti-intrusion

Une centrale d’alarme intrusion est destinée à assurer la commande de l’ensemble du système. La centrale peut assurer la gestion de 72 détecteurs qui seront répartis dans 8 zones au maximum. Il existe un menu qui affiche et enregistre les touches de démarrage et d’arrêt (ON/OFF), d’assurer la commande des actions, programmer les fonctions avancées et gérer les alarmes techniques.

Le dispositif de numérotation téléphonique sera destiné à notifier le démarrage d’une alarme via un appel téléphonique.

  • Le détecteur

Les détecteurs fixes ou réglables sont présents pour la détection de la présence d’un intrus. Les détecteurs sont dirigés vers les fenêtres, les portes et les radiateurs pour la détection de la chaleur et des mouvements. L’alarme est activée en cas de détection de ces 2 éléments.

  • Le lecteur de badge

Il va servir à activer ou désactiver le système grâce au badge

  • Le clavier d’activation / désactivation

Il va répéter à l’écran toutes les informations contenues dans la centrale et permettre l’activation et la supervision du système.

  • Interface de contact

Cette interface permet la connexion des détecteurs périmétriques pour détecter une intrusion, un bris de glace et l’ouverture des portes

  • La sirène

Elle est destinée à signaler une alarme de manière sonore. Une sirène intérieure est utilisée pour donner le signalement des alarmes détectées par le système.

Dispositifs et équipements d’une alarme intrusion

Un système de détection et d’alarme se compose à minima des dispositifs suivants :

  • Centrale d’alarme : Elle centralise et analyse les données issues des différents détecteurs et lance la procédure d’alerte en cas d’intrusion avérée.
  • Capteurs et détecteurs, regroupés en deux catégories selon qu’ils permettent une détection périmétrique ou une détection volumétrique.
  • Capteurs d’ouverture ou d’effraction : détecteurs sismiques, de bris de glace…
  • Dispositifs de transmission afin d’émettre une alarme et/ou d’engager une procédure d’intervention : sirène, système d’appel, notification à un centre de télésurveillance…

Fonctionnement d’un système d’alarme anti-intrusion

Le système alarme anti-intrusion d’une maison doit être activé pour qu’il soit opérationnel. Il est destiné à détecter la présence d’une personne via des capteurs. En effet un capteur de mouvement doit pour plus d’efficacité être placé à un endroit stratégique comme l’intérieur du domicile ou à l’extérieur pour la prévention d’une intrusion.

Un détecteur de bris de glace ou d’ouverture est placé pour surveiller toute tentative d’accès à l’intérieur d’une maison par la porte ou la fenêtre. Il est vraiment utile quand il y a une véranda. Une fois que l’individu opportun est détecté par le capteur, la sirène démarre. Généralement, de nos jours la plupart des systèmes d’alarme maison sont connectés via Wi-Fi et donc en votre absence, il est tout à fait possible de recevoir un message d’alerte intrusion sur le Smartphone

Les différents types de système d’alarme anti-intrusion pour maison

Le détecteur de mouvement

Le détecteur de mouvement est le système d’alarme anti-intrusion le plus plébiscité par les utilisateurs. Il est composé d’un capteur infra-rouge qui réagit au rayonnement thermique émis par une personne qui bouge.

Une fois activé, une alarme sonore se déclenche et l’intrus va automatiquement fuir. Les différentes consignes d’alarme sont presque toujours paramétrées pour préciser les horaires de son activation. Un détecteur peut être filaire ou non filaire. Les détecteurs sans fil marchent via la technologie Wi-Fi et ne demandent donc aucun branchement électrique.

A titre de comparaison, il faut savoir que les détecteurs filaires sont moins chers que ceux non filaires mais beaucoup plus compliqués quant à leur installation.

Le détecteur d’ouverture

Il est destiné à signaler les tentatives d’ouverture de portes ou de fenêtres. Il se compose de 2 éléments dont un aimant à placer sur l’encadrement et le deuxième sur la partie mobile. Les deux aimants sont face à face quand la porte ou la fenêtre sont fermées. A l’ouverture, le contact entre les 2 parties cède ce qui va déclencher l’alarme.

Le détecteur de bris de glace

Le détecteur de bris de glace est un système anti-infraction destiné à signaler une vitre cassée. Il va détecter les vibrations causées par les chocs répétés dans un rayon de 10 mètres au maximum. Son installation est facile et il va protéger toutes les ouvertures vitrées.

Alarme anti-intrusion : Les avantages et les inconvénients

Les avantages

  • Protection optimale 
  • Une alerte 24 heures sur 24 
  • Des options supplémentaires 
  • Partitionner les zones couvertes par l’alarme 
  • Système de batterie fiable 
  • Effet dissuasif 
  • Une installation facile
  • Un large choix de produits 

Les inconvénients

  • Peu esthétique.
  • Autonomie parfois faible
  • Des déclenchements intempestifs 
  • Des alarmes trop sensibles même par la présence d’animaux
  • Installation des filaires qui nécessitent des branchements électriques parfois coûteux.
  • Difficulté d’installation : Certains modèles sont difficiles à programmer sans une bonne connaissance en informatique.
  • Des prix trop élevés 
  • Des possibilités de piratage 
  • Un SAV défaillant
  • Pas de réduction de primes d’assurance : Certains modèles ne sont pas homologués par les assurances habitation
Retour en haut